marijuana

La marijuana dans le traitement des douleurs chroniques

La marijuana médicale est-elle supérieure aux analgésiques prescrits sur ordonnance dans le contrôle des douleurs chroniques? Les douleurs chroniques constitue l’utilisation la plus importante de la marijuana dans le milieu médical. Les narcotiques opiacés qui sont couramment utilisés pour traiter la douleur chronique, comme la codéine, la morphine, l’oxycodone et la méthadone, sont potentiellement addictifs. Ces médicaments peuvent finir par mener à un besoin de doses croissantes pour maintenir l’efficacité. Acheter graines de marijuana.

Quel sont les effets de la marijuana?

Un nombre substantiel de patients trouvent que lors du traitement de leurs douleurs chroniques, en utilisant de la marijuana médicale, ils sont capables d’éliminer ou de réduire significativement leur consommation d’opiacés. Le THC et les autres cannabinoïdes inhibent les réactions aiguës aux stimuli douloureux. Ils sont efficaces pour soulager la douleur chronique associée à des lésions nerveuses et des inflammations. Il n’y a pas de grands projets de recherche d’envergure concernant l’efficacité de la marijuana pour soulager la douleur, mais il existe cependant beaucoup de rapports de cas montrant que la marijuana fonctionne bien contre les douleurs nerveuses périphériques tels que la douleur du membre fantôme survenant après une amputation.

marijuana en interieurLa marijuana inhibe les nerf de la douleur dans le système nerveux central, mais grâce à un système de signalisation neurochimiques différent de celui des opiacés. Ainsi, les opiacés et la marijuana peuvent agir ensemble comme un médicament analgésique complet car ils agissent de deux manières différentes. Les cannabinoides peuvent aussi agir directement sur les tissus lésés en réduisant l’inflammation autour des nerfs endommagés. Un exemple serait avec un patient qui souffre du syndrome post-laminectomie. Après qu’un nerf comprimé est libéré chirurgicalement, le résultat peut être un soulagement de la douleur assez impressionnant. Cependant, après quelques mois, le patient peut développer un tissu cicatriciel autour du nerf et des douleurs persistantes sans solution chirurgicales peuvent apparaître dans les jambes. La marijuana est connue comme étant très utile dans ces cas. Les opiacés n’ont pas d’indications claires pour la névrite et la neuropathie, mais la marijuana a effectivement été reconnue comme étant très efficace pour soulager la neuropathie périphérique due au VIH et la neuropathie due au diabète.

La marijuana médicale a aussi trouvé le succès auprès des douleurs chroniques cancéreuses. Une étude à l’Université de l’Iowa a prouvé que le THC par voie orale de 5 à 10 mg est tout aussi efficace que 60 mg de codéine pour soulager la douleur liée au cancer en phase terminale.

Une question se pose pourtant – La marijuana soulage-t-elle la douleur tout simplement parce que les patients ne s’en soucient plus? Ou est-ce que les effets psychoactifs du cannabis provoquent tout simplement un changement d’attitude du patient par apport a la douleur lui permettant ainsi de se concentrer sur d’autres choses?

Semences de marijuana

Acheter graines de cannabis